Rechercher
  • Danyelle Leclerc

La communication.




Écouter au-delà des mots

La recherche laisse entendre qu'une très petite partie de la communication passe par les paroles réellement prononcées (7%). Cela signifie que vous écoutez encore mieux en vous concentrant sur vos compétences non verbales de mimétisme comportemental (synchronisation par effet miroir, qui consiste à adopter le style de l'autre afin d'établir un rapport) du ton de la personne avec qui vous avez une conversation.

Ce n'est pas ce vous dites, mais comment vous le dites qui compte (38%) la tonalité.

-Le ton, timbre, volume, rythme.

(55%) physiologique

- Posture, gestes, respiration, etc...


Observez le comportement de l'autre personne.

- Comment est-elle assise, marche-t-elle, se tient-elle et quels gestes fait-elle ?

- La façon dont elle respire. Avec tout le corps, dont l'abdomen, ou sa respiration est-elle étriquée avec une raideur au niveau du coup et de la poitrine ?

- Son rythme et son énergie. Est-elle lente ou rapide ? Est-ce qu'elle gigote ou est-elle détendue ?

- Le son et son débit (lent ou rapide).


Acuité sensorielle:

Nous fonctionnons sous divers modes de perceptions:

- Visuelles (images): leur respiration se situe au niveau des épaules ou du cou (respiration claviculaire). La respiration se situe au niveau du thorax, et les yeux se situe vers le haut

- Auditifs (sons)

- Kinesthésique (sensation)

- Auditif digital (dialogue interne)


Adopter un style de communication plus souple

Vous êtes responsable de votre interlocuteur par l'intention que vous affichez à son égard. Pour que les choses changent, je dois changer moi-même.


Quelles sont les modes de communications souvent utilisés ? Quel mode utilisez-vous généralement ?

Au travail: « Tu as vu comment tu me parles ? »

« Je te parle comme je veux ! »

En couple: « Pourquoi tu ne m'écoutes pas ? »

« Je ne fais que ça ! »

Cela ne fait qu'aggraver la relation en cultivant le conflit car c'est c'est une communication qui est orientée vers les problèmes ou leurs causes et non vers les solutions, les motivations des comportements et la clarification des objectifs.


- Quelqu'un vous parle sur un ton autoritaire, vous lui répondrez autoritairement également.

- Quelqu'un vous fait un compliment, vous lui faites un compliment en retour.

- Un collègue de travail ne vous adresse plus la parole, vous décidez de ne plus

lui adresser la parole non plus.

Il y a tellement à dire sur la communication, cependant je vais simplifier, pour vous donner une idée et bien mettre doucement en application ces quelques informations.


«L'être humain est la proie de trois maladies chroniques et inguérissables: le besoin de nourriture, le besoin de sommeil, et le besoin d'égard»

Henry De Montherlant


Besoin d'égard... N'est pas un besoin social ?

Puisque nous sommes par nature des êtres relationnels, différents besoins sociaux sont inscrit en nous. Même si le monde moderne est envahi par les moyens techniques de communication et que, parfois, nous aimerions être moins dépendants de ceux-ci et pouvoir être seuls ou renouer contact avec la nature, notre vie ne pourrait se dérouler indéfiniment hors de toute relation. Souvenez-vous du film «Seul au monde» mettant en vedette Tom Hanks, qui personnifiait un employé de FedEx abandonné sur une île inhabitée après que son avion se soit écrasé dans le Pacifique sud. Qu'elle a été son le besoin après la nourriture et le sommeil? De se faire un ami à qui parler en l'occurence un ballon.


Donc, besoin d'égard, et besoin de communication (de s'exprimer) n'est-ce pas ?


Comment exprimer ce que vous ressentez, ce que vous vivez. C'est très simple en utilisant la bonne technique.

Pourquoi l'image d'un hamburger ? En fait c'est ce que l'on appelle le feed-back (technique sandwick)


Vous pouvez observez le pain du dessus bien bombé, la viande, et le pain du dessous. Remarquez-vous une différence entre les deux pains ? Bien sur, un est bien bombé et l'autre est plat, et il y a la boulette au centre. Si le pain du dessus est bien bombé, il y a évidemment une bonne raison... Cela représente le besoin d'égard, de reconnaissance, donc dans une bonne communication on débute toujours par ceci.


  1. Besoin d'égard, de reconnaissance, vous êtes bien d'accord avec ceci, alors si tout être humain à ce besoin fondamental, lorsque vous avez quelque chose à exprimer à votre conjoint(e), votre enfant, votre patron, n'importe quelle personne, vous devez toujours, toujours commencer par le pain bien bombé du dessus. Comment, en lui disant des choses vraies et positives, des qualités, en fait vous entrez dans son monde à elle. Que se passe t'il ? Elle est ouverte et attentive à tout ce que lui dites.

  2. Dans une bonne communication on élimine le MAIS, car il élimine tout le positif que vous avez utilisé au début. Lorsque vous avez dit les choses vraies et positives, après, vous pouvez dire Cependant, toutefois, ou Et. Exemple; donc si vous dites à votre conjoint, «Je sais que ton intention était positive, cependant je me suis senti (mise à l'écart, ou blesser par les mots utilisés, etc.). Ou encore, tu sais comme je t'aime et je sais aussi que tu m'aimes toutefois, lorsque tu m'as dit ......je me suis senti diminué, inutile, etc... Votre patron; Vous connaissez mon intérêt pour le travail que j'effectue ici, cependant, lorsque vous me parler, j'ai souvent l'impression que ce que je dis ou je fais n'est aucunement à la hauteur etc. Ce ne sont que des exemples, ce qui est important à retenir c'est de commencer par les belles et bonnes choses, n'est-ce pas cela que vous recherchez aussi, le besoin d'égard ? Maintenant que vous avez exprimer votre doléance.

Donc, à partir du «cependant ou autre», c'est la viande(du hamburger); ce qui vous a blessé, ou frustré, ou encore mis en colère.


3. Maintenant : Donc, la solution, j'invite l'autre à trouver une solution, comme: «Je suis certaine que tu peux m'aider à trouver une solution pour régler cette situation», ou encore «Qu'est-ce que tu en penses ?», ou encore offrir 3 pistes de solution qui sont bonnes pour les deux parties, la dernière étant celle que nous aimerions qui soit retenue.


Rappelons-nous que personne ne détient la VÉRITÉ, c'est notre égo qui croit cela. Elle n'est que notre vérité, basée sur nos perceptions, nos expérimentations, et bien sûr nos croyances.


Le succès est le résultat produit par une personne stimulée et encouragée, et bien sûr le respect en fait partie.



162 vues

POUR ME REJOINDRE

Pour toutes questions concernant l’hypnothérapie et la programmation neurolinguistique, puis pour les rendez-vous, n'hésitez pas à me contacter ici :

  • Gris Twitter Icon
  • Gris Facebook Icône
  • Gris LinkedIn Icône

230, des Pommetiers
Rimouski Québec  G5L 9A5

418 750-1431

danyelle.leclerc@gmail.com

© 2018 triango.net