top of page
Rechercher

Se défaire du regard de l'autre...

Dernière mise à jour : 26 juin 2023


Souvent dans ma pratique, j'ai des clients(es) pour qui l'importance du regard de l'autre est tellement important, qu'is se limitent eux dans les envies, les élans, et même dans leurs expressions.

Donc, avez-vous parfois l'impression que ces regards, réels ou supposés, constituent une forme de prison ?

Nous avons grandi avec des références externes, formées par nos parents, nos amis ou encore nos enseignants...

Nous nous sommes construit grâce ou malgré leur regard. Mais en grandissant, ce regard devrait avoir perdu de sa vigueur, de son poids. Il aurait dû faire place à notre responsabilité.

Souvent notre échelle de valeur provient de notre culture et de nos proches.

Dans notre enfance nous avons appris à juger en fonction de cette culture, de la morale, des règles établies ou encore de simples habitudes. Ce qui est bien ou non, ce qui se fait ou ne se fait pas.

En passant de l'enfance à l'adolescence, puis à l'âge adulte, nous intégrons ce jugement : et ces règles finissent par exister en nous, le plus souvent sous forme de pensées et de sensations.

Ainsi, de nombreuses personnes pensent depuis le point de vue de ces juges imaginaires et vivent sous le feu de leur supposé regard.

Vous arrive-t-il d'agir en vous demandant ce que penserait telle ou telle personne si elle assistait à la scène ? Notre esprit est alors comparable à un village peuplé de ceux qui ont compté dans notre vie, chacun ayant son point de vue, ses croyances. Il arrive même que des jugements opposés cohabitent en nous !

Comme souvent, derrière un problème se cache un comportement qui a son utilité. Intégrer le regard des autres a permis à l'homme de cohabiter en société. Si l'importance du regard des autres devenait nulle, il y a fort à parier que l'individualisme grimperait vers des sommets jamais atteints et que les sociétés humaines serait fragilisées.


Il s'agit donc de trouver le bon équilibre : se libérer du regard de l'autre tout en conservant la capacité à comprendre les règles et les attente.

Maintenant, que choisissons ?

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les limites de la Propriété

Les limites de la propriété Un outil utile à notre guérison, particulièrement au cours du comportement que nous appelons le détachement, est d’apprendre à identifier à qui appartient quoi. Puis nous l

Comments


bottom of page